Skip to main content
Actualités

Raconte-moi une histoire…. Et si les évacuations sanitaires aériennes m’étaient comptées.

By 2 novembre 20214 Commentaires

©Medic’Air International

Depuis bientôt trente ans, Medic’Air International prend en charge médicalement des patients de toutes nationalités à travers l’ensemble du globe terrestre.

Cette expertise acquise au fil des ans, le partage d’expérience entre les équipes médicales et logistiques et les formations pluriannuelles ont permis d’optimiser une prise en charge de qualité pour les patients.

Aujourd’hui, au travers d’un diplôme universitaire dispensé par la faculté de santé d’Angers mais également grâce à un manuel de bonnes pratiques qui vient de paraitre aux éditions Maloine, le partage de cette expertise est disponible. Ce manuel s’intitule Évacuations sanitaires aériennes, bonnes pratiques et fiches thérapeutiques.

Naissance d’un ouvrage

Cet ouvrage est né d’un besoin de mettre sur papier toutes les pratiques d’évacuation sanitaire (EVASAN) rencontrées au cours de ces dernières années.  Initialement prévu comme un référencement des procédures à mettre en pratique en vol (matériel utilisé, traitements médicamenteux, procédures invasives, etc….) ; il s’est rapidement mué en ouvrage plus global traitant de tous les aspects de l’évacuation médicale. 

Le travail s’est fait en deux temps : 

Un premier temps plus axé sur le soin et les fiches thérapeutiques. Ce travail a débuté il y a quelques années et s’est fait à travers une mise à plat de nos protocoles thérapeutiques en mettant en avant l’impact de l’aéronautique dans la prise en charge du patient. Ce sont de nombreuses heures de recherches, réflexions et discussions qui ont été coordonnées par les Docteurs Pascal ROURE  et Dominique SELCER. 

Ces fiches sont sans cesse réactualisées par des médecins réanimateurs et urgentistes, des infirmiers anesthésistes, des infirmiers de réanimation  ainsi que des aides-soignants ; tous transporteurs au sein de Medic’Air International.

Le deuxième temps, plus récent (entre deux EVASAN COVID), a permis de mettre sur papier la partie plus globale. Les bonnes pratiques en amont de l’évacuation sanitaire aérienne sont décrites. Ces thèmes abordent les règlementations, la logistique, l’aspect financier, les contraintes aéronautiques et la gestion des risques.

Le lecteur bénéficie alors d’une vision à 360° de l’organisation des évacuations sanitaires aériennes.

Evacuations sanitaires aériennes, bonnes pratiques et fiches thérapeutiques

©Medic’Air International

Évacuations sanitaires aériennes, bonnes pratiques et fiches thérapeutiques, le livre se divise en deux parties : 

Partie I : Les bonnes pratiques : 

Ce premier volet comporte 12 chapitres distincts, permettant d’aborder le plan de mise en place d’une EVASAN :

  • Compréhension du marché du rapatriement : Le monde du rapatriement est assez complexe et fait appel à de nombreux acteurs qu’il est important de bien connaitre pour bien comprendre ce marché.
  • Risques de l’EVASAN : Avant de décider d’une EVASAN, il est primordial d’évaluer le rapport bénéfices/risques du transport en fonction de multiples paramètres (compétences hospitalières locales, type de pathologie, état clinique du patient, aspects géopolitiques…).

La gestion du risque face à une médecine qui progresse sans cesse, cet aspect est fondamental lors de la prescription d’un rapatriement. La pandémie récente de la Covid 19 nous a apporté de bons exemples : un patient atteint de pneumopathie Covid sous 15 litres d’oxygène doit il être rapatrié en EVASAN, au risque d’une aggravation clinique en vol ou bien doit-il être soigné sur place ? La réponse est complexe et dépend de plusieurs autres paramètres (type de structure ou se situe le patient, comorbidités, souhaits du patient, possibilité d’entrer ou non sur le territoire des équipes de transport…).

Organisation de l’EVASAN : L’organisation logistique est primordiale, elle va du choix du vecteur au choix du matériel et de l’équipe qui prendra en charge le patient. La maitrise de ces paramètres s’impose pour chaque dossier de vol sanitaire : Pour exemple, les connectiques pour le branchement de l’oxygène sont différentes en fonction des pays, comme pour les prises électriques. Il faut le savoir afin d’anticiper et de se munir des raccords adaptés.

Soins intensifs de haut vol : Ce chapitre permet d’aborder l’EVASAN en elle-même et certains aspects inhérents aux vols médicaux tels que l’influence de l’altitude sur la physiopathologie du patient, la gestion de la fatigue de l’équipe, la communication au sein de l’équipe… La bonne compréhension de certaines lois de la physique reste incontournable et un rappel souligne les précautions à prendre en vol.

©Medic’Air International

 

Partie II : Fiches thérapeutiques

Cette partie fait la part belle aux fiches thérapeutiques et protocoles qui sont au nombre de 80 mais continuent d’évoluer après des missions plus récentes, ou la parution de nouvelles publications scientifiques, de recommandations nationales ou internationales.

Ces fiches ballaient un large panel de pathologies et répondent à des situations rencontrées par nos équipes  lors de  transport de malades en avion ambulance comme en avion de ligne.

Si dans le cadre du travail à l’hôpital, et même en pré hospitalier, une question se pose sur la posologie d’un médicament ou une recommandation de bonne pratique, la réponse correcte est facilement obtenue grâce à une application sur internet, l’avis autorisé d’un collègue du service ou l’appel au médecin régulateur du SAMU.  Aujourd’hui, à plus de 10 000m d’altitude, ou dans une zone isolée à l’étranger sans internet, cela reste encore difficilement réalisable.  D’où l’importance de disposer d’un recueil de fiches regroupant l’ensemble de ces informations. De plus ces fiches amènent à discussion, et donc à amélioration.

Les fiches sont  classées en 3 catégories au sein du manuel : 

  • Fiches thérapeutiques « Technique »

Si par exemple il est décidé de poser une perfusion interosseuse, et que l’opérateur préfère s’assurer du bon geste avec le matériel mis à sa disposition,  il peut se référer à la fiche en rapport pour avoir une aide technique.

  • Fiches thérapeutiques « Pathologie »

Ces fiches répertorient les pathologies les plus fréquemment rencontrées lors d’une EVASAN.

  • Fiches thérapeutiques « Médicament »

Si besoin d’une précision sur la posologie d’un médicament ou son indication dans le cadre aéromédical, ces fiches se veulent être une aide utile.

Chaque fiche permet au transporteur de bénéficier de références actualisées selon la problématique rencontrée et d’être conforté dans ses décisions thérapeutiques  Et pouvoir solliciter un deuxième avis au niveau 300 n’est pas chose facile !

Avec la parution de cet ouvrage collectif, c’est une étape nouvelle dans le retour d’expérience. Et cette histoire va perdurer …. Mise à jour des fiches, nouveaux chapitres, avancées thérapeutiques et technologiques… le travail continue et tout lecteur est invité à y contribuer par ses réflexions ou questionnement… c’est l’histoire sans fin du partage de connaissance dans ce domaine confidentiel qu’est l’aéromédical. 

Et, pour citer Albert Einstein : « La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information ». 

4 Commentaires

  • Pascal R dit :

    Très belle réalisation.
    Je suis heureux d’avoir modestement participé à ce beau travail. A la relève de prendre à bras le corps l’actualisation permanente nécessaire
    Il serai intéressant ´d’avoir un lien internet avec le livre informatisé pour consulter les mises à jour en quasi temps réel

  • Bahloul farid dit :

    Bonjour je suis IADE actuellement inscrit au du de rapatriement sanitaire de Saint Antoine, je trouve votre ouvrage très formateur et très pratique. Exactement ce que je cherchais en complément de ce DU. Merci pour ce travail de synthèse.

  • Wfuric dit :

    Bonjour et Merci pour ce retour.
    Cet ouvrage a pour but de partager 30 ans d’expérience.
    Nous sommes ravis qu’il puisse vous être utile durant votre formation et par la suite.

Répondre